L’infini turbulent

Vidéo à projeter en boucle (3’03), 2016.

Enregistrement vidéo réalisé à partir d’un capteur Kinect. Initialement conçu comme le périphérique d’une console de jeux-vidéos, cet outil possède un capteur de couleur, de mouvement et de profondeur. En exploitant les limites de ce dispositif à des fins plastiques, le geste de l’artiste dégage des matérialités spécifiques permises par cette technique de captation et
etranscrit les contours d’un espace agité : « On est entré dans une zone de chocs. On touche des visions intérieures. Des milliers et des milliers de pixels par pouce, d’une surface plane surgit soudainement un volume, l’espace se réinvente sans cesse. »

Réalisée à l’occasion de l’exposition En Conversion, à la Taverne Gutemberg

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *